Témoignages d’anciens

Ancien(ne) élève, vous souhaitez aussi témoigner de votre parcours ? Ecrivez-nous en message privé sur notre page Facebook, ou par e-mail à l’adresse accueil@saintmartin-machecoul.fr ! N’oubliez pas de partager une photo pour illustrer votre témoignage.

1. Bruno, Aide Soignant – Diplômé du lycée en 2008 ​

Bonjour, Je m’appelle Bruno Gallard, un ancien élève du Lycée Saint-Martin de Machecoul, période 2004-2008.

J’ai été jusqu’au Bac pro service en milieu rural (SMR). Aujourd’hui, j’exerce le métier
d’aide-soignant et je suis très épanoui dans ce beau métier qui est consacré à l’aide aux personnes. Dernièrement j’ai été dans une campagne publicitaire et on me retrouve dans le magazine Ma Région (Pays de la Loire) pour valoriser ce métier.

Le lycée m’a permis de retrouver la rigueur et le sens du travail. Les professeurs qui m’ont suivi sont très compétents et suivent très bien leurs élèves. J’ai de très bons souvenirs de cet établissement. Je remercie les professeurs puis, l’ancienne directrice qui m’ont bien aidé.

2. Angelina, Aide Médico-Psychologique – Diplômée du lycée en 2006

Je m’appelle Angelina Dubois.

Ancienne élève du lycée St Martin, j’y ai obtenu un BEP Services aux Personnes en 2004 et un BTA Services en Milieu Rural en 2006. Après diverses expériences professionnelles au sein d’établissements spécialisés, j’ai souhaité approfondir mes connaissances avec une formation d’Aide Médico-Psychologique en 2012.

Actuellement en poste en Accueil de jour pour personnes âgées désorientées, je vais poursuivre avec la formation d’Assistante de Soins en Gérontologie dans l’année.

Pendant ces 4 années au lycée, j’ai pris du plaisir à venir étudier, l’écoute des professeurs m’a permis entre autres de prendre confiance un peu plus en moi. Ces formations professionnelles mêlant la théorie et la pratique par l’intermédiaire des stages m’ont offert une meilleure intégration dans le monde du travail.

Le poste d’AMP que j’occupe au sein de l’association RETZ ACCUEIL m’offre la possibilité d’accompagner à mon tour des élèves stagiaires, et des moments de partages très importants entre les élèves et les personnes accueillies grâce au partenariat entre l’accueil de jour et le lycée. Je peux ainsi transmettre les valeurs humaines, le lien, le contact avec les personnes. Depuis peu, je suis jury d’examen, je souhaite permettre aux futurs professionnels de se questionner sur le sens qu’ils donnent à leur pratique.

 

Je prends aujourd’hui plaisir à cette activité professionnelle, alors merci à ceux qui m’ont permis d’en arriver là.

3. Paul-Henri, Directeur d’EHPAD – Diplômé du lycée en 2005

Paul-Henri, 35 ans à la suite de mon Bac Professionnel Service en milieu rural, j’ai fait le choix de poursuivre en BTS Service en espace rural. Cette formation m’a permis de développer des capacités en gestion de projet et développer des connaissances dans différents domaines ; économie, gestion….

 

J’ai toujours été attiré par le domaine médico-social. Ainsi, j’ai souhaité me spécialiser dans le domaine de l’accompagnement des personnes âgées et personnes en situation de handicap.  La poursuite en Licence Professionnelle Management et Structure de Services à la Personne me semblait une poursuite cohérente.  Cette formation m’a permis de développer des connaissances autour du handicap et du vieillissement et des dispositifs d’accompagnement associé.  J’ai souhaité cependant, développer des compétences en gestion financière, en ressources humaines, en pilotage des politiques sociales. Ainsi j’ai poursuivi avec un Master en Management des Services et Etablissements Médico-Sociaux.

 

 

 Ce parcours m’a permis d’exercer dans plusieurs établissements et services notamment : en direction d’EHPAD, en direction d’associations de services à la personne.  Aujourd’hui je suis responsable du service Mandataire de l’APF à ANGERS et formateur occasionnel en licence professionnelle visant à former des responsables de secteur. 

4. Laurette, Globe-Trotteuse – Diplômée du lycée en 2014

Alors après avoir obtenu mon Bac Pro, je suis partie à l’aventure en tant que jeune fille au pair à Londres, j’étais nourrie, logée dans une famille et en échange je gardais leurs enfants avec quelques tâches ménagères à effectuer, et ils me donnaient de l’argent de poche, un bel échange culturel !

 

Ensuite j’ai obtenu un CAP Petite Enfance que j’ai fait en alternance dans une école maternelle. Puis avec mes expériences, je suis partie être animatrice enfant au Club Med, ou j’ai pu faire 3 saisons dans différents pays ! Je suis allé en Suisse, en France et en Guadeloupe. Un métier très enrichissant, il permet de prendre en maturité et d’améliorer son esprit d’équipe, d’avoir la possibilité de s’ouvrir au monde, voyager et de découvrir bien plus que son métier de base, si l’on est motivé car c’est très prenant. Maintenant je travaille dans une crèche, à l’autre bout du monde en Nouvelle-Calédonie à Nouméa.

5.Amélie, dans la Police NationaleDiplômée du Lycée en 2012 

Je me présente, je m’appelle Amélie et voilà maintenant prêt de 7 ans que je fais partie de la police Nationale.

 Durant mon année de terminale j’ai passé le recrutement de Cadet de la République, étant admise j’ai effectué prêt d’un an d’école à l’école de police de St Malo afin de découvrir le métier de Policier. Durant cette scolarité j’ai pu préparer mon concours de gardien de la paix et je suis très fière d’avoir pu représenter la police nationale au défilé du 14 juillet. 

A l’issue j’ai intégré le commissariat de Nantes en tant qu’adjoint de sécurité. Ayant eu mon concours de gardien de la paix du premier coup, j’ai été admise à l’école de police de Nîmes pendant 6 mois la scolarité étant réduite au vu des différentes attaques terroristes qu’il y a pu avoir dans notre pays. 

Je me suis alors retrouvée très rapidement à Paris âgée d’à peine 20 ans. Voilà maintenant un peu plus de 4 ans que je travaille au sein du commissariat du 19ème arrondissement. 

En commençant par la prise des plaintes, j’ai ensuite effectué de la police secours, qui est le métier de base et à ce jour je m’épanoui pleinement au sein de la brigade VTT. 

Ce n’est pas un métier facile avec une remise en question en permanence au vu du contexte actuel, mais c’est un métier unique avec beaucoup de diversités au quotidien. Mes années lycée à St Martin m’ont permis d’atteindre mes objectifs, mais mon objectif ultime reste d’intégrer l’unité équestre de la police Nationale. 

6.Maël, dans la Marine Nationale – Diplômé du lycée en 2018 

Bonjour à tous je m’appelle Maël, j’ai 20 ans j’habite à Toulon dans le Var (83).

Je suis quartier maitre de 2e classe chez les Fusiliers Marins dans la Marine Nationale depuis presque 3 ans. Passionné de BMX, de moto cross et de musculation.

J’ai fait un Bac Pro SAPAT, obtenu en fin juin 2018 au lycée St martin de Machecoul.  En début d’année de terminale (septembre 2017), j’ai effectué des démarches pour entrer dans l’armée. En mars 2018 j’ai été sélectionné pour effectuer des tests d’entrée tels que des tests : psychologiques, psychotechniques et physiques. Et été admis pour commencer mes classes en juillet 2018 à Lorient (56) pour une durée de 6 mois. Les classes sont la formation de base des nouvelles recrues dans l’Armée, leur contenu varie suivant les corps d’armée et les unités. Une fois mes classes terminées en décembre 2018, j’ai choisi d’intégrer le bataillon de Fusillier Marin Detroyat situé sur la base navale de Toulon.

La mission d’un Fusillier Marin est d’assurer une protection terrestre et maritime de la base navale ainsi que des bateaux militaires à quai. En septembre 2019 je suis parti en opération extérieure (OPEX) à Abu-Dhabi (Émirats Arabe Unis) pendant 5 mois dans le but de protéger la base navale française présente de ce pays. 10 mois après mon retour, en décembre 2020 je suis de nouveau parti  en opération extérieure pour une durée de 4 mois, cette fois ci à Djibouti ( Afrique de l’est ) toujours ayant pour mission de protéger la base navale française présente dans ce pays.

7.Le social 

Joanie, Conseillère ESF-Diplômée du lycée en 2014

Je me présente, Joanie ancienne élève du lycée Saint-Martin. J’ai obtenu mon Baccalauréat professionnel Service Aux Personnes et Aux Territoires en 2014. À la suite de cette obtention, j’étais déterminée à poursuivre vers la voie du social. C’était un projet qui me tenait à cœur et pour lequel je souhaitais m’investir. Le BAC que je venais d’acquérir m’avait apporté de nombreuses connaissances dans ce domaine et grâce aux différents stages effectués, il m’a permis de découvrir divers lieux professionnels.

J’ai donc commencé par une classe préparatoire aux concours sociaux où j’ai tenté le concours de moniteur éducateur. Ne l’ayant pas obtenu, je me suis dirigée vers le BTS en Economie Sociale et Familiale à Nantes. Afin d’avoir le statut de travailleur social, j’ai poursuivi vers le Diplôme d’Etat de Conseillère en Economie Sociale Familiale (CESF) me donnant un niveau bac +3.

Aujourd’hui, j’exerce un métier qui me passionne. Je suis titulaire d’un poste de CESF au sein d’une commune où j’accompagne des personnes (familles, personnes âgées, personnes seules de tout âge, sans domicile fixe, …) rencontrant diverses difficultés sociales et financières. Pour donner un ordre d’idée de mon métier, je peux conseiller sur la gestion du budget, permettre l’accès aux droits sociaux, aider dans les démarches administratives, solliciter des aides sociales, lutter contre le mal logement, prévenir des expulsions immobilières et des situations de surendettements, intervenir sur des situations sociales urgentes etc. J’interviens également au sein d’actions collectives dans un but de créer du lien social et de faire de la prévention sur les domaines de la vie quotidienne comme la santé, l’alimentation, l’accès au numérique etc.

Le passage par le BAC PRO SAPAT est un réel plus pour se diriger vers les professions du secteur du médico-social. Il peut ouvrir plusieurs portes selon les envies de chacun.

Lucie, future conseillère ESF-Diplômée du lycée en 2018

Bonjour je m’appelle Lucie. Après un Bac Pro obtenu en 2018 au lycée St Martin de Machecoul, j’ai intégré un BTS en Economie Sociale Familiale, au lycée Atlantique de Luçon que j’ai obtenu en 2020.

Aujourd’hui je prépare mon Diplôme d’Etat de Conseiller en Économie Social et Familial. 

Je suis toujours dyslexique mais ça ne m’a pas empêchée de réussir mes études ! Je remercie mes professeurs de l’époque et leurs précieux conseils pour mon orientation dans laquelle je m’épanouis.

Camille, future Conseillère ESF-Diplômée du Lycée en 2018

 Je m’appelle Camille. Je suis une ancienne élève de Saint Martin, j’ai passé mon Bac Pro Services Aux Personnes et Aux Territoires pendant la période 2015-2018.

Après avoir obtenu mon Bac j’ai préparé un BTS Economie Sociale Familiale pendant deux ans à Luçon, que j’ai eu en 2020.

Aujourd’hui j’ai pour projet de réussir à passer mon Diplôme d’Etat de Conseillère en Economie Sociale Familiale. Le Lycée m’a permis d’en apprendre plus sur la façon d’apporter de l’aide aux personnes qui en ont besoin. C’était 3 super années avec des profs très présents, qui sont toujours là pour nous aider dans les difficultés qu’on rencontre, ils sont de très bon conseil. Ce ne sont que des bons souvenirs que je n’oublierai jamais.

Flore, Aide-Soignante et future conseillère ESF-Diplômée du lycée en 2012

Bonjour, je m’appelle Flore. J’ai 27 ans. Après mon BEP sanitaire et social, j’ai choisi de m’orienter vers le BAC pro service en milieu rural au lycée Saint Martin à Machecoul. 

Ce BAC obtenu en 2012 m’a permis d’entrer dans le monde professionnel grâce aux stages et aux projets inclus dans le cursus. Mon niveau scolaire n’était pas parmi les meilleurs. L’encadrement de ce lycée a été un vrai tremplin et m’a donné envie de continuer. J’ai pu par la suite passer mon concours d’aide-soignante et intégrer l’IFAS de Machecoul. Après 7 ans de travail dans ce domaine, je suis en reconversion dans un BTS Economie Sociale Familiale.

Au vu de mon niveau scolaire et de ma motivation, je me disais qu’un BAC ne serait pas très utile pour moi. Je me suis bien trompée car sans ce diplôme je n’aurais pas pu évoluer dans mes études.

Ma famille et l’encadrement du lycée Saint-Martin ont su me démontrer mes capacités et mes compétences.