Témoignages d’anciens

Ancien(ne) élève, vous souhaitez aussi témoigner de votre parcours ? Ecrivez-nous en message privé sur notre page Facebook, ou par e-mail à l’adresse accueil@saintmartin-machecoul.fr ! N’oubliez pas de partager une photo pour illustrer votre témoignage.

1. Bruno, Aide Soignant – Diplômé du lycée en 2008 ​

Bonjour, Je m’appelle Bruno, un ancien élève du Lycée Saint-Martin de Machecoul, période 2004-2008.

J’ai été jusqu’au Bac pro service en milieu rural (SMR). Aujourd’hui, j’exerce le métier
d’aide-soignant et je suis très épanoui dans ce beau métier qui est consacré à l’aide aux personnes. Dernièrement j’ai été dans une campagne publicitaire et on me retrouve dans le magazine Ma Région (Pays de la Loire) pour valoriser ce métier.

Le lycée m’a permis de retrouver la rigueur et le sens du travail. Les professeurs qui m’ont suivi sont très compétents et suivent très bien leurs élèves. J’ai de très bons souvenirs de cet établissement. Je remercie les professeurs puis, l’ancienne directrice qui m’ont bien aidé.

2. Angelina, Aide Médico-Psychologique – Diplômée du lycée en 2006

Je m’appelle Angelina.

Ancienne élève du lycée St Martin, j’y ai obtenu un BEP Services aux Personnes en 2004 et un BTA Services en Milieu Rural en 2006. Après diverses expériences professionnelles au sein d’établissements spécialisés, j’ai souhaité approfondir mes connaissances avec une formation d’Aide Médico-Psychologique en 2012.

Actuellement en poste en Accueil de jour pour personnes âgées désorientées, je vais poursuivre avec la formation d’Assistante de Soins en Gérontologie dans l’année.

Pendant ces 4 années au lycée, j’ai pris du plaisir à venir étudier, l’écoute des professeurs m’a permis entre autres de prendre confiance un peu plus en moi. Ces formations professionnelles mêlant la théorie et la pratique par l’intermédiaire des stages m’ont offert une meilleure intégration dans le monde du travail.

Le poste d’AMP que j’occupe au sein de l’association RETZ ACCUEIL m’offre la possibilité d’accompagner à mon tour des élèves stagiaires, et des moments de partages très importants entre les élèves et les personnes accueillies grâce au partenariat entre l’accueil de jour et le lycée. Je peux ainsi transmettre les valeurs humaines, le lien, le contact avec les personnes. Depuis peu, je suis jury d’examen, je souhaite permettre aux futurs professionnels de se questionner sur le sens qu’ils donnent à leur pratique.

 

Je prends aujourd’hui plaisir à cette activité professionnelle, alors merci à ceux qui m’ont permis d’en arriver là.

3. Paul-Henri, Directeur d’EHPAD – Diplômé du lycée en 2005

Paul-Henri, 35 ans à la suite de mon Bac Professionnel Service en milieu rural, j’ai fait le choix de poursuivre en BTS Service en espace rural. Cette formation m’a permis de développer des capacités en gestion de projet et développer des connaissances dans différents domaines ; économie, gestion….

 

J’ai toujours été attiré par le domaine médico-social. Ainsi, j’ai souhaité me spécialiser dans le domaine de l’accompagnement des personnes âgées et personnes en situation de handicap.  La poursuite en Licence Professionnelle Management et Structure de Services à la Personne me semblait une poursuite cohérente.  Cette formation m’a permis de développer des connaissances autour du handicap et du vieillissement et des dispositifs d’accompagnement associé.  J’ai souhaité cependant, développer des compétences en gestion financière, en ressources humaines, en pilotage des politiques sociales. Ainsi j’ai poursuivi avec un Master en Management des Services et Etablissements Médico-Sociaux.

 

 

 Ce parcours m’a permis d’exercer dans plusieurs établissements et services notamment : en direction d’EHPAD, en direction d’associations de services à la personne.  Aujourd’hui je suis responsable du service Mandataire de l’APF à ANGERS et formateur occasionnel en licence professionnelle visant à former des responsables de secteur. 

4. Laurette, Globe-Trotteuse – Diplômée du lycée en 2014

Alors après avoir obtenu mon Bac Pro, je suis partie à l’aventure en tant que jeune fille au pair à Londres, j’étais nourrie, logée dans une famille et en échange je gardais leurs enfants avec quelques tâches ménagères à effectuer, et ils me donnaient de l’argent de poche, un bel échange culturel !

 

Ensuite j’ai obtenu un CAP Petite Enfance que j’ai fait en alternance dans une école maternelle. Puis avec mes expériences, je suis partie être animatrice enfant au Club Med, ou j’ai pu faire 3 saisons dans différents pays ! Je suis allé en Suisse, en France et en Guadeloupe. Un métier très enrichissant, il permet de prendre en maturité et d’améliorer son esprit d’équipe, d’avoir la possibilité de s’ouvrir au monde, voyager et de découvrir bien plus que son métier de base, si l’on est motivé car c’est très prenant. Maintenant je travaille dans une crèche, à l’autre bout du monde en Nouvelle-Calédonie à Nouméa.

5.Amélie, dans la Police NationaleDiplômée du Lycée en 2012 

Je me présente, je m’appelle Amélie et voilà maintenant prêt de 7 ans que je fais partie de la police Nationale.

 Durant mon année de terminale j’ai passé le recrutement de Cadet de la République, étant admise j’ai effectué prêt d’un an d’école à l’école de police de St Malo afin de découvrir le métier de Policier. Durant cette scolarité j’ai pu préparer mon concours de gardien de la paix et je suis très fière d’avoir pu représenter la police nationale au défilé du 14 juillet. 

A l’issue j’ai intégré le commissariat de Nantes en tant qu’adjoint de sécurité. Ayant eu mon concours de gardien de la paix du premier coup, j’ai été admise à l’école de police de Nîmes pendant 6 mois la scolarité étant réduite au vu des différentes attaques terroristes qu’il y a pu avoir dans notre pays. 

Je me suis alors retrouvée très rapidement à Paris âgée d’à peine 20 ans. Voilà maintenant un peu plus de 4 ans que je travaille au sein du commissariat du 19ème arrondissement. 

En commençant par la prise des plaintes, j’ai ensuite effectué de la police secours, qui est le métier de base et à ce jour je m’épanoui pleinement au sein de la brigade VTT. 

Ce n’est pas un métier facile avec une remise en question en permanence au vu du contexte actuel, mais c’est un métier unique avec beaucoup de diversités au quotidien. Mes années lycée à St Martin m’ont permis d’atteindre mes objectifs, mais mon objectif ultime reste d’intégrer l’unité équestre de la police Nationale. 

6.Maël, dans la Marine Nationale – Diplômé du lycée en 2018 

Bonjour à tous je m’appelle Maël, j’ai 20 ans j’habite à Toulon dans le Var (83).

Je suis quartier maitre de 2e classe chez les Fusiliers Marins dans la Marine Nationale depuis presque 3 ans. Passionné de BMX, de moto cross et de musculation.

J’ai fait un Bac Pro SAPAT, obtenu en fin juin 2018 au lycée St martin de Machecoul.  En début d’année de terminale (septembre 2017), j’ai effectué des démarches pour entrer dans l’armée. En mars 2018 j’ai été sélectionné pour effectuer des tests d’entrée tels que des tests : psychologiques, psychotechniques et physiques. Et été admis pour commencer mes classes en juillet 2018 à Lorient (56) pour une durée de 6 mois. Les classes sont la formation de base des nouvelles recrues dans l’Armée, leur contenu varie suivant les corps d’armée et les unités. Une fois mes classes terminées en décembre 2018, j’ai choisi d’intégrer le bataillon de Fusillier Marin Detroyat situé sur la base navale de Toulon.

La mission d’un Fusillier Marin est d’assurer une protection terrestre et maritime de la base navale ainsi que des bateaux militaires à quai. En septembre 2019 je suis parti en opération extérieure (OPEX) à Abu-Dhabi (Émirats Arabe Unis) pendant 5 mois dans le but de protéger la base navale française présente de ce pays. 10 mois après mon retour, en décembre 2020 je suis de nouveau parti  en opération extérieure pour une durée de 4 mois, cette fois ci à Djibouti ( Afrique de l’est ) toujours ayant pour mission de protéger la base navale française présente dans ce pays.

7.Le social 

Joanie, Conseillère ESF-Diplômée du lycée en 2014

Je me présente, Joanie ancienne élève du lycée Saint-Martin. J’ai obtenu mon Baccalauréat professionnel Service Aux Personnes et Aux Territoires en 2014. À la suite de cette obtention, j’étais déterminée à poursuivre vers la voie du social. C’était un projet qui me tenait à cœur et pour lequel je souhaitais m’investir. Le BAC que je venais d’acquérir m’avait apporté de nombreuses connaissances dans ce domaine et grâce aux différents stages effectués, il m’a permis de découvrir divers lieux professionnels.

J’ai donc commencé par une classe préparatoire aux concours sociaux où j’ai tenté le concours de moniteur éducateur. Ne l’ayant pas obtenu, je me suis dirigée vers le BTS en Economie Sociale et Familiale à Nantes. Afin d’avoir le statut de travailleur social, j’ai poursuivi vers le Diplôme d’Etat de Conseillère en Economie Sociale Familiale (CESF) me donnant un niveau bac +3.

Aujourd’hui, j’exerce un métier qui me passionne. Je suis titulaire d’un poste de CESF au sein d’une commune où j’accompagne des personnes (familles, personnes âgées, personnes seules de tout âge, sans domicile fixe, …) rencontrant diverses difficultés sociales et financières. Pour donner un ordre d’idée de mon métier, je peux conseiller sur la gestion du budget, permettre l’accès aux droits sociaux, aider dans les démarches administratives, solliciter des aides sociales, lutter contre le mal logement, prévenir des expulsions immobilières et des situations de surendettements, intervenir sur des situations sociales urgentes etc. J’interviens également au sein d’actions collectives dans un but de créer du lien social et de faire de la prévention sur les domaines de la vie quotidienne comme la santé, l’alimentation, l’accès au numérique etc.

Le passage par le BAC PRO SAPAT est un réel plus pour se diriger vers les professions du secteur du médico-social. Il peut ouvrir plusieurs portes selon les envies de chacun.

Lucie, future conseillère ESF-Diplômée du lycée en 2018

Bonjour je m’appelle Lucie. Après un Bac Pro obtenu en 2018 au lycée St Martin de Machecoul, j’ai intégré un BTS en Economie Sociale Familiale, au lycée Atlantique de Luçon que j’ai obtenu en 2020.

Aujourd’hui je prépare mon Diplôme d’Etat de Conseiller en Économie Social et Familial. 

Je suis toujours dyslexique mais ça ne m’a pas empêchée de réussir mes études ! Je remercie mes professeurs de l’époque et leurs précieux conseils pour mon orientation dans laquelle je m’épanouis.

Camille, future Conseillère ESF-Diplômée du Lycée en 2018

 Je m’appelle Camille. Je suis une ancienne élève de Saint Martin, j’ai passé mon Bac Pro Services Aux Personnes et Aux Territoires pendant la période 2015-2018.

Après avoir obtenu mon Bac j’ai préparé un BTS Economie Sociale Familiale pendant deux ans à Luçon, que j’ai eu en 2020.

Aujourd’hui j’ai pour projet de réussir à passer mon Diplôme d’Etat de Conseillère en Economie Sociale Familiale. Le Lycée m’a permis d’en apprendre plus sur la façon d’apporter de l’aide aux personnes qui en ont besoin. C’était 3 super années avec des profs très présents, qui sont toujours là pour nous aider dans les difficultés qu’on rencontre, ils sont de très bon conseil. Ce ne sont que des bons souvenirs que je n’oublierai jamais.

Flore, Aide-Soignante et future conseillère ESF-Diplômée du lycée en 2012

Bonjour, je m’appelle Flore. J’ai 27 ans. Après mon BEP sanitaire et social, j’ai choisi de m’orienter vers le BAC pro service en milieu rural au lycée Saint Martin à Machecoul. 

Ce BAC obtenu en 2012 m’a permis d’entrer dans le monde professionnel grâce aux stages et aux projets inclus dans le cursus. Mon niveau scolaire n’était pas parmi les meilleurs. L’encadrement de ce lycée a été un vrai tremplin et m’a donné envie de continuer. J’ai pu par la suite passer mon concours d’aide-soignante et intégrer l’IFAS de Machecoul. Après 7 ans de travail dans ce domaine, je suis en reconversion dans un BTS Economie Sociale Familiale.

Au vu de mon niveau scolaire et de ma motivation, je me disais qu’un BAC ne serait pas très utile pour moi. Je me suis bien trompée car sans ce diplôme je n’aurais pas pu évoluer dans mes études.

Ma famille et l’encadrement du lycée Saint-Martin ont su me démontrer mes capacités et mes compétences.

8. Les infirmières

Charline, Auxiliaire de Puériculture et étudiante IFSI-Diplômée du lycée en 2016

Je m’appelle Charline, j’ai 19 ans et j’ai passé mes 3 années de Lycée à St Martin Machecoul. Je suis entrée en 2nde en septembre 2016 en Bac Pro SAPAT dans l’optique de continuer mes études dans la petite enfance.

Durant mes trois années au Lycée St Martin, j’ai eu l’occasion d’effectuer de nombreux stages et ainsi découvrir différents milieux. Aussi, faire un Bac Professionnel en ayant un but précis et de me sentir suivie et soutenue par les professeurs du lycée jusqu’à la fin de ces années m’a permis de m’investir entièrement dans ma formation, dans les projets organisés par l’établissement et dans les stages ; et plus particulièrement d’oser élargir mon but et de vouloir aller plus loin dans mes études.

A la suite de mon diplôme d’Auxiliaire de Puériculture, je suis entrée, en septembre 2020, en Institut de Formation aux Soins Infirmiers (IFSI) du CHU de Nantes. Aujourd’hui, avec l’aide de mes professeurs de lycée et de mes formatrices de Paris, je suis devenue étudiante en première année de soins infirmiers.

Durant mon année de Terminale, le lycée nous a proposé un temps de préparation aux concours à venir pour nos études supérieures. Pour ma part, je me préparais aux concours d’entrée en école d’Auxiliaire de Puériculture. J’ai donc passé plusieurs concours afin de me donner un maximum de chances.

J’ai obtenu mon Bac avec mention à la sortie de la Terminale en Juin 2019.

Après cela, j’ai eu les résultats finaux de mes concours et je suis donc partie, en septembre 2019, à Paris afin d’effectuer mon année d’Auxiliaire de Puériculture. Grâce à mon Bac Pro, j’ai pu être dispensée de certains enseignements que j’avais pu déjà acquérir à Saint-Martin.

A la fin de mon année à Paris, j’ai obtenu mon Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP) et j’ai pu, quasiment tout de suite après avoir été diplômée, travailler dans une maternité.

A la suite de mon diplôme d’Auxiliaire de Puériculture, je suis entrée, en septembre 2020, en Institut de Formation aux Soins Infirmiers (IFSI) du CHU de Nantes. Aujourd’hui, avec l’aide de mes professeurs de lycée et de mes formatrices de Paris, je suis devenue étudiante en première année de soins infirmiers.

Caroline, Aide-Soignante puis étudiante IFSI-Diplômée du lycée en 2014

Je m’appelle Caroline, ancienne élève du Lycée Saint- Martin, j’ai 25 ans. J’ai obtenu mon bac professionnel Services Aux Personnes et aux Territoires en 2014.

J’ai poursuivi, en obtenant mon diplôme d’Etat d’Aide-soignante en 2015 à l’IFAS de Rezé. A la suite, j’ai travaillé pendant cinq ans dans un centre de médecine physique et réadaptation. Depuis septembre 2020, retour à l’école !

J’ai intégré l’institut de formation en soins infirmiers de la Roche-sur-Yon, dans le but de devenir infirmière. En effet, mon métier d’aide-soignante m’a passionnée, mais l’envie d’en apprendre plus, d’accompagner les patients différemment m’ont poussé à reprendre les études.

L’accompagnement donné par les professeurs, et mes nombreux stages réalisés pendant ces années de bac m’ont permis de prendre en confiance en moi. De plus, les professeurs et l’enseignement m’ont permis d’aimer l’école, l’apprentissage. Je garde un très bon souvenir du lycée Saint Martin

Mathilde, Pompier volontaire et étudiante IFSI-Diplômée du lycée en 2019

Je m’appelle Mathilde, j’ai 20ans, actuellement pompier volontaire et étudiante en IFSI (institut de formation en soins infirmiers). Étant ancienne élève du lycée St Martin à Machecoul (2017/2019), où j’ai obtenu mon BAC pro SAPAT, j’ai pu intégrer l’école d’infirmière via Parcoursup.

Je viens de valider ma 1ère année (Aide-Soignante), et je poursuis ma 2ème et 3ème année pour obtenir le diplôme d’infirmière. Le lycée m’a permis d’effectuer des stages auprès de public varié et d’acquérir des compétences humaines et professionnelle. Je tiens à remercier les professeurs pour leur professionnalisme.

Laura, Infirmière-Diplômée du Lycée en 2011

 Mes années lycée de 2009 à 2012.

A la sortie de ma 3eme, bien qu’ayant le niveau pour aller en seconde générale, et étant bien au clair avec mon projet professionnel je me suis tournée vers le lycée Saint Martin pour un BEPA services à la personne.

A l’obtention de celui ci, le BAC pro Services en Milieu Rural (maintenant bac pro SAPAT) était une évidence malgré l’évolution de mon projet professionnel. J’ai passé 4 années dans un lycée à taille humaine où les professeurs avait du temps pour chaque élève. Études, voyages scolaires (Angleterre et Haute Savoie), stages, et pour finir le principal, rires et bonnes ambiances avec les camarades me restent en souvenirs. 9 ans après l’obtention de mon Bac pro, je n’ai aucun regret de mon choix d’orientation.

Maintenant infirmière depuis plus de 5 ans, ma formation professionnelle antérieure à l’école d’infirmière m’a permis d’acquérir des bases solides pour l’obtention de mon Diplôme d’Etat.

Marine, Infirmière en soins de suite-Diplômée du lycée en 2014

Je m’appelle Marine. J’ai fréquenté le LEP Saint Martin de 2010 à 2014. J’y ai suivi deux formations : le BEP Services aux personnes et le Bac « SAPAT » : Services aux personnes et aux territoires.

J’ai toujours su que je souhaitais exercer dans le domaine du soin. J’ai pu affiner mon projet professionnel grâce à divers stages pendant mes formations et je décidais de me tourner vers le métier d’infirmière. Les enseignants du lycée m’ont aidée à me préparer aux concours écrits et oraux mais aussi à prendre confiance en moi.

J’ai fait mes trois années d’études d’infirmière à l’IFSI de La Croix Rouge à Saint Jean de Monts. Je suis diplômée depuis 2018. Après une période de remplacements dans divers services (médecine, cardiologie, EHPAD, USLD), je travaille désormais au sein d’un hôpital rural en service de soins de suite et de réadaptation où je m’épanouis pleinement. Je suis fière de mon parcours et je souhaite à tous les futurs élèves du lycée la même réussite dans leur projet

Eline, Infirmière Libérale-Diplômée du lycée en 2011

Bonjour je m’appelle Eline et j’ai fait un BEP SAP et un Bac Pro SMR au LEP St Martin en 2011. J’ai décidé de faire une prépa infirmière qui a duré un an j’ai passé le concours et je l’ai obtenu à l’école de la Roche sur Yon. 

Depuis 4 ans, je suis infirmière en soin de suite et de rééducation dans un hôpital local. J’ai récemment décidé de me lancer dans le libéral, projet qui me tenait à cœur depuis le début. 

Bonne continuation à tous et réussite dans votre vie professionnelle

9. Les aides-soignantes

Coralie, Aide-Soignante-Diplômée du lycée en 2015

Je m’appelle Coralie, à la suite de mes années collèges je suis entrée au Lycée St Martin de Machecoul en 2010 pour y effectuer un CAP sur 2ans. Suite à l’obtention du diplôme en 2012, j’ai continué vers un BAC PRO SAPAT de 2012 à 2015.

En 2015 j’ai passé le concours d’aide-soignant qui m’a permis de débuter la formation de 2015 à 2016. Je suis aujourd’hui Aide-Soignante en gériatrie en EHPAD depuis 4 ans et demi.

Mes années au lycée St MARTIN m’ont permis de trouver mon orientation professionnelle grâce aux nombreux stages dans divers domaines et de prendre confiance en moi. J’ai pu, grâce à l’aide des professeurs, m’exercer au concours d’aide-soignant, ce qui m’a énormément aidé.

Mon Bac Pro m’a également bien servi pour ma formation, cela m’a apporté les connaissances fondamentales à avoir.

Coralie, Aide-Soignante-Diplômée du lycée en 2014

Je m’appelle Coralie, j’ai effectué un Bac Pro Services Aux Personnes et Aux Territoires de 2014 à 2017.

Ce Bac m’a permis de confirmer ma voie, grâce aux multiples stages que j’ai faits auprès de différents publics, et de mon envie de travailler auprès des personnes âgées.

En terminale, je me suis inscrite aux concours d’Aide-Soignant. En janvier 2018, je suis entrée dans l’institution de Formation d’Aide-Soignante de Challans, où j’ai suivi une formation partielle qui a duré 6 mois. Ce qui m’a permis en signer un CDI à temps plein à l’EHPAD la Résidence Saint-André à St Hilaire de Chaléons.

Mélissa, Aide-Soignante-Diplômée du lycée en 2017

Bonjour !! Après l’obtention de mon Bac, j’ai été à l’école d’Aide-Soignante au Mans où j’ai également été diplômé en juillet 2018.

Ça fait 2 ans que je suis Aide-Soignante en CDI dans une unité fermée pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. J’adore ce que je fais et ce que m’apportent les résidents.

Merci au lycée de nous avoir toujours soutenus, à bientôt peut être !!

Tiphaine, Aide-Soignante-Diplômée du Lycée en 2019

Bonjour. Moi c’est Tiphaine, je suis une ancienne élève du lycée Saint Martin. J’ai obtenu mon BAC Service aux Personnes et aux Territoires en juin 2019. Grâce aux différent stages proposés tout au long de l’année mais aussi aux soutiens des différents professionnels de l’établissement j’ai tout de suite su ce qui était fait pour moi.

Pendant mon année de Terminale, je me suis inscrite au concours d’Aide-Soignante, avec la persévérance des professeurs à nous entraîner pour les concours oraux j’ai donc obtenu ma place au sein de la formation d’AS.
C’est avec joie que j’exerce le métier d’Aide-Soignante depuis septembre 2020 en Foyer d’Accueil Médicalisé

Pendant ces 3 ans au lycée, cela n’a pas été que des jours faciles bien au contraire, mais je n’ai jamais vu un établissement autant à l’écoute, dans l’accompagnement des élèves, mais aussi encourageant.

Un grand merci au lycée Saint Martin j’ai trouvé plus qu’un simple métier, j’ai trouvé une passion.

10. Des exemples de réorientation

Julien, Gendarme, puis agent immobilier-Diplômé du lycée en 2005

Que devenez-vous ? Pour faire court… En 2005 j’ai obtenu mon concours de gendarme adjoint volontaire. Après 3 mois d’école j’ai été affecté durant 5 années au peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de Rezé.

J’ai quitté l’institution en 2011 tout en continuant à servir dans la réserve opérationnelle. Je me suis orienté vers l’immobilier.

J’ai été salarié durant 1 an et demi dans une agence traditionnelle. J’ai demandé une rupture conventionnelle, je me suis inscrit comme agent commercial et j’ai rejoint un réseau en tant que mandataire en immobilier. Présent dans ce réseau depuis 2012, en plus de mon activité commerciale, j’ai été formé à la communication et j’ai été référent communication pour le réseau national sur 12 départements (1800 conseillers).

Souhaitant me concentrer sur mon développement commercial et travailler sur le développement d’une équipe, je me suis retiré de cette fonction en novembre 2020.

En parallèle je suis toujours actif au sein de la réserve opérationnelle gendarmerie. Je suis animateur défense au profit du centre du service national et encadre des journées JDC.

Je suis également opérateur au centre opérationnel et de renseignement gendarmerie 44. Attaché au terrain et à l’humain, je continue à servir régulièrement en détachement de surveillance et intervention.

Guillaume, Gendarme, puis agent immobilier-Diplômé du lycée en 2010

Je m’appelle Guillaume, j’ai 30 ans.

J’ai fait un BEP Services aux Personnes et ensuite un BAC PRO Services en milieu rural au lycée Saint Martin, j’ai obtenu ce diplôme en 2010.

Une fois mon bac en poche, j’ai passé le concours de gendarme adjoint volontaire. J’ai ensuite intégré la gendarmerie pendant 5 ans. Cette expérience humaine a été très enrichissante et m’a permis de prendre de l’assurance sur le plan personnel.

J’ai ensuite été engagé dans une agence immobilière en tant qu’assistant immobilier afin de gérer les locations annuelles et saisonnières.

J’étais en contrat professionnel en alternance à l’AFPA de Saint Nazaire afin de me former et d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation de mon travail.

J’ai obtenu mon diplôme 18 mois plus tard. 3 ans après mon arrivée à l’agence ma responsable m’a proposé d’élargir mes compétences afin de me former à la transaction.

Le métier de l’immobilier est très intéressant, chaque jour est différent et enrichissant.

Cécile, Manager-Niveau BTA en 2006

Je suis Cécile. J’ai été scolarisée de 2000 à 2006 au lycée Saint Martin, de la 3ème à la terminale.

Dernière promo de BTA. Que de souvenirs me passent par la tête mais il serait trop long de les développer dans ce message.

Que dire de mon parcours après le lycée, malgré le fait de ne pas avoir eu mon Bac. Mais l’apprentissage que l’on m’a inculqué n’a de loin pas été inutile.

J’ai au début Juillet 2006 intégré l’entreprise BEL’M à Machecoul devenu aujourd’hui CETIH. J’y ai fait mes débuts comme simple opératrice de poste. J’ai pu au fil de l’eau évoluer en polyvalence sur différents secteurs avec des métiers divers et variés.

En 2017 grâce à mes compétences acquises au fil des années, on m’a proposé le poste de manager que j’occupe toujours aujourd’hui avec ce métier qui évolue sans cesse.

En parallèle, je fais également partie du CSE de l’entreprise. Cela me permet de défendre les intérêts des salariés.

Pour rappel, j’ai également été délégué des élèves et délégué d’établissement au Lycée. Je ne fais aujourd’hui que la continuité de ces belles années au lycée.

Delphine, Responsable Adjointe de magasin-Diplômée du Lycée en 2011

Bonjour, je m’appelle Delphine, j’ai 28 ans et j’ai fait un BEP Services aux Personnes et en 2011. J’ai obtenu un Bac Pro Services en Milieu Rural au Lycée St Martin. 

Ensuite, j’ai passé un concours d’Aide Médico-Psychologique à Rezé (que je n’ai pas eu), en effet seulement 30 élèves étaient acceptés car cette formation était entièrement financée par la région.

J’ai donc changé de voie en gardant le contact avec le public et j’ai commencé à travailler dans le prêt à porter homme/femme.

Au sein du magasin j’ai pu évoluer en passant d’un contrat de 25h /semaine à 35h et aujourd’hui, je suis devenue responsable adjointe.

Enrique – Chargé de mission de vie associative / Créateur de contenu – Diplômée du lycée en 2015

Suite à ma formation bac pro SAPAT au lycée, je me suis orienté vers un BTS DATR (Développement et Animation des Territoires Ruraux). J’ai pu acquérir lors de cette formation des compétences dans la méthodologie de projet et le développement local. Cette formation fut riche pour moi qui souhaitais par la suite devenir animateur jeunesse.

À la fin de mon BTS, mes ambitions avaient évolué et je souhaitais devenir coordinateur jeunesse/chargé de développement local, c’est pourquoi je suis parti en Licence Pro MATU (Métiers de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme) option « Développement durable des territoires et maîtrise de projets ». J’ai réalisé mon stage de Licence à la Fédération Départementale de Familles Rurales Vendée.

À la fin de mon stage, et à l’obtention de mon diplôme, la Fédération Familles Rurales Vendée m’a proposée d’intégrer leur équipe au poste de « Chargé de mission de la vie associative et responsable du pôle transport scolaire ».

Depuis 2018, je suis donc chargé de mission à la Fédération, j’ai accompagné près de 50 associations gérant des accueils de loirs, restaurants scolaires, transport scolaire, accueils jeunes, activités culturelles et de loisirs… Mon accompagnement s’est traduit par un appui à la vie associative dans leurs partenariats avec les collectivités (Mairies, Communautés de Communes, Conseil Départemental…), dans leurs gestions administratives, comptables et ressources humaines.
En trois ans, mon poste a évolué. En effet, après deux ans à la gestion du service Transport Scolaire avec la période de passation de compétence entre le Conseil Départemental et le Conseil Régional, je suis devenu chargé de mission du pôle jeunesse. Mon rôle contribue au développement de nouveaux projets jeunesses sur le département Vendéen, en partenariat avec les animateurs jeunesse présents sur les associations locales.

En parallèle, je suis créateur de contenu sur les réseaux sociaux depuis 2015. Depuis six ans je collabore avec de nombreuses marques dans le milieu de la mode (Chanel, Faguo, Izac, Givenchy, Eden Park…), j’ai eu la chance de participer à de nombreux évènements en partenariat avec des médias. Mais par-dessus tout, j’ai eu l’opportunité de voyager dans une trentaine de pays avec des hôtels, compagnies aériennes et restaurants.

11. La petite enfance

Manon, future ATSEM-Diplômée du lycée en 2019

J’ai obtenu mon BAC PRO SAPAT au lycée Saint Martin en Juin 2019, je me suis par la suite dirigée sur un CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance au lycée Léonard de Vinci de Nantes que j’ai donc obtenu en Juin 2020.

Actuellement je suis en Prépa Au Concours d’ATSEM à l’IRSS de Nantes, ayant donc cours les vendredis après-midi,

je travaille en parallèle dans une école primaire sur de la surveillance sur le temps du midi.

Je travaille également les mercredis au périscolaire, je peux également être amené à travailler en centre de loisirs pendant les vacances scolaires.
Manon

Élève en BAC Pro SAPAT de Septembre 2016 à Juin 2019

Adeline, Assistante Petite Enfance-Diplômée du lycée en 2012

Bonjour,

Je m’appelle Adeline, je vais avoir 28 ans en avril. J’ai effectué un BEP Services Aux Personnes et ensuite j’ai eu mon BAC Pro au Lycée St Martin en 2012.

Le jour de mon oral de stage de BAC Pro, j’ai aussi passé mon CAP Petite enfance en candidat libre « toute une organisation » qui m’a été possible grâce à mes professeurs.

J’ai tout obtenu : Un grand merci !

Ensuite j’ai travaillé en remplacement en école maternelle et dans un Multi-Accueil pendant 2 ans puis à Trignac dans une « grande crèche » où j’ai pu réaliser le métier que j’aime : Assistante Petite Enfance.

Ce métier me comble tous les jours.

Maintenant je suis de retour à Pornic et travaille en Micro-Crèche afin d’avoir une meilleure vie de famille étant maman de 2 enfants en bas âge.

Eloïse, Auxiliaire de Puériculture et Assistante de vie sociale-Diplômée du Lycée en 2014

Je me présente, Eloïse ancienne élève du lycée Saint-Martin en 2014. J’ai obtenu mon Baccalauréat professionnel Service Aux Personnes et Aux Territoires en 2014. A la suite de cette obtention, j’étais déterminée à poursuivre vers le domaine de la petite enfance. C’était un projet qui me tenait à cœur et pour lequel je souhaitais m’investir. Le BAC que je venais d’acquérir m’avait apporté de nombreuses connaissances dans ce domaine et grâce aux différents stages effectués, il m’a permis de découvrir divers milieux professionnels.

J’ai commencé à passer les concours d’auxiliaire de puériculture en 2014 en même temps que mon BAC PRO SAPAT. Cette année-là, n’ayant pas réussi les concours d’auxiliaire de puériculture, j’ai donc décidé de passer le concours d’auxiliaire de vie sociale car je ne me sentais pas prête à entrer dans la vie professionnelle. Je suis rentrée en formation d’auxiliaire de vie sociale en 2015 au CHU de Nantes, mais je ne me suis pas découragée et j’ai continué à passer les concours d’auxiliaire de puériculture.

La même année que mon diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale j’ai travaillé par correspondance sur mon CAP PETITE ENFANCE. En 2016, j’ai donc obtenu mon diplôme d’État d’auxiliaire de vie social (DEAVS) et mon CAP Petite Enfance.

J’ai commencé à travailler à domicile avec mon DEAVS auprès de personnes fragiles, malades ou handicapés et une continuité du CAP Petite Enfance avec la garde d’enfant à domicile tout en continuant de passer les concours d’auxiliaire de puériculture.

Je n’ai jamais abandonné mon projet professionnel, et après 2 ans de travail à domicile, en 2018 je suis rentré en formation d’auxiliaire de puériculture.

Mon parcours antérieur a été pour moi une force dans ma formation d’auxiliaire de puériculture, et en juillet 2019 j’ai obtenu mon diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP)

J’ai un parcours professionnel atypique qui aujourd’hui fait ma force, je veux montrer par mon témoignage que lorsque l’on veut quelque chose il faut se battre et persévérer pour l’obtenir, là est ma plus grande fierté.

Aujourd’hui, je travaille dans un EAJE, qui accompagne au quotidien 30 enfants d’âge mélangé dans leur développement globale (affectif, moteur, psychologique…). Dans la structure où je travail, nous accueillons aussi des enfants porteurs de handicap et le diplôme d’auxiliaire de vie sociale est pour moi bénéfique dans l’accompagnement de ces jeunes enfants.

Je suis passionnée par mon travail et je serais ravie de partager mon expérience professionnelle auprès d’élèves.

Dans quelques années, j’aimerais devenir éducatrice de jeune enfants et ouvrir une micro-crèche.

Laura, Auxiliaire de Crèche-Diplômée du Lycée en 2012

Je m’appelle Laura j’ai 26 ans et j’ai passé mes 2 années de BEPA Services Aux Personnes au Lycée à St Martin Machecoul en 2010-2012 Mes stages m’ont permis de mettre un pied dans le milieu professionnel, j’ai fait des stages en crèche et en centre de loisirs, qui ont confirmé mon envie de travailler dans l’enfance.

En parallèle du BEPA j’ai pas passer mon BAFA, ce qui m’a permis de travailler en Centre de Loisirs à la sortie du Lycée, j’ai également fait une formation d’Animateur Village Club qui m’a permis de m’épanouir auprès des enfant de 3 à 6 ans, j’y ai travaillé pendant 3 saisons à travers la France. À la recherche de stabilité, j’ai travaillé pour une agence de garde d’enfants (enfant de 6 jours à 12 ans).

 En 2020, j’ai passé mon CAP Petite Enfance, que j’ai obtenu haut la main grâce à mon BEPA. Je travaille actuellement en tant qu’Auxiliaire de Crèche. Je suis en attente de mon agrément pour être Assistante Maternelle agréée.

12. Le tourisme

Julia, en Office de Tourisme-Diplômée du lycée en 2016

J’ai débuté mon baccalauréat professionnel au sein de l’établissement Saint-Martin, dans le but de devenir auxiliaire de puériculture en crèche.

Au fur et à mesure de ces trois années, j’ai appris à découvrir le métier, mais aussi à me découvrir moi-même ! Les stages et les cours m’ont beaucoup aidé pour me projeter dans mes démarches futures.

Je me suis donc rendu compte que je souhaitais poursuivre mes études, afin d’obtenir un second diplôme pour approfondir dans le secteur du tourisme et de l’événementiel tout en gardant le côté social, au contact des personnes, que j’apprécie énormément.

J’ai donc obtenu un BTS DATR (Développement, Animations des Territoires Ruraux) sur deux ans.

À la suite de cela j’ai été embauchée en CDI à l’Office de Tourisme Intercommunal de Pornic où j’avais effectué mes nombreuses semaines de stage BTS.

13. Le secteur médico-social

Lucie, Coordinatrice Médiatrice Sociale-Diplômée du lycée en 2006

Bonjour, j’ai été diplômée du BTA SMR en 2005 ou 2006 (c’était l’avant dernière année avant que cela ne devienne le bac pro SMR).

J’ai ensuite travaillé quelques années en restauration rapide comme manager avant de revenir vers le social en 2016 et devenir médiatrice sociale à Nantes, dans les quartiers prioritaires.

Je suis devenue médiatrice sociale suite à une formation Afpa que j’ai faite en 2015/2016, intitulée « agent de médiation information services ». J’ai effectué mes stages au sein de l’association Optima qui exerce à Nantes, qui m’a ensuite embauchée en tant que médiatrice sociale. 

En 2018, je suis devenue la coordinatrice de l’équipe dans laquelle j’évoquais. En tant que coordinatrice, j’exerce les mêmes missions que les médiateurs sociaux, c’est à dire que j’interviens en binôme ou en trinôme auprès des habitants et professionnels des quartiers prioritaires de la ville de Nantes, pour des missions de prévention (conduites à risques, rassemblement dans les halls), d’orientation vers différentes structures en fonction des problématiques rencontrées des différents publics, de régulation (aux sorties d’établissements scolaires et durant les événements de quartier) et de médiation (particulièrement sur les conflits de voisinage). 

Le travail du médiateur social consiste à aller vers les personnes présentes dans ces quartiers prioritaires, nous n’avons pas de local. L’objectif est de faire en sorte que chacun puisse vivre ensemble dans le respect des autres. En tant que coordinatrice, s’ajoutent les relations aux partenaires présents sur le quartier (associations, bailleurs sociaux) et le lien avec la ville de Nantes. Je dois gérer les différentes demandes de ces partenaires et les transmettre à mon équipe de médiateurs, leur faire une feuille de route à la journée et veiller à ce que les demandes soient traitées rapidement. C’est un travail très enrichissant, qui permet de rencontrer des gens d’horizons différents et de se créer un réseau partenarial riche. 

Stéphanie, Assistante de Secteur en ADMR-Diplômée du Lycée en 2006

Bonjour, moi c’est Stéphanie, j’ai bientôt 35ans et maman de deux petites filles

J’ai passé 4 belles années au Lycée Professionnel St Martin.

En 2004, j’ai obtenu mon BEPA Services Aux Personnes. J’ai ensuite poursuivi mes études pour faire un BTA Services en Milieu Rural (qui n’existe plus, le BAC Pro SAPAT ayant pris le relais). J’ai donc été diplômée en 2006. Après ce niveau Bac, J’étais prête à tout arrêter pour partir travailler et avoir mon indépendance ; ces quatre années de formation m’avaient tellement apporté !!!! Mais à St Martin, on booste les élèves et on leur ouvre les yeux sur leurs capacités. C’est ainsi que l’on m’a poussée à aller un peu plus loin.

Ainsi, en janvier 2007, je rentrais en école d’Aide-Soignante à Machecoul et en décembre 2007, j’obtenais le diplôme.

J’ai ensuite exercé ce beau métier pendant 10 ans (à domicile, en EHPAD, en structure spécialisée Alzheimer…)

Mais des soucis de santé ont mis un frein à cette carrière et j’ai donc décidé, à 32 ans et deux enfants, de repartir en études. Le côté « études professionnelles » m’avait tellement plu que j’ai décidé de partir à l’IREO de St FULGENT afin de suivre une formation adulte sur 1 an. Je suis, depuis juin 2019, diplômée d’un BTS SP3S (Services et Prestations du Secteur Sanitaire et Social) et depuis Octobre 2019, je suis en CDI au CDS ADMR Pays de St Fulgent en tant qu’Assistante de Secteur.

Je n’aurai jamais été si loin sans l’équipe enseignante de St Martin. Les profs savent mettre en avant vos atouts et savent vous diriger dans les bonnes directions. Encore un grand merci pour ces 4 belles années que j’y ai passées.

Karen, secrétaire assistante médico-sociale-Diplômée du lycée en 2014

J’ai donc passé le CAPA Services en Milieu Rural en 2014 que j’ai obtenu. Suite à ce diplôme, j’ai travaillé 6 ans en tant qu’aide à domicile / auxiliaire de vie en EHPAD également. Quelques soucis de santé et surtout l’envie de partir d’un métier qui ne correspondait plus aves mes valeurs, m’ont amenée à faire une reconversion professionnelle en 2019/2020 et depuis Juillet 2020 je suis diplômée du titre professionnel Secrétaire assistante médico-sociale, j’ai également obtenu mon Certificat Voltaire et je travaille en laboratoire d’analyses médicales sur Challans depuis Juin 2020.

Laureena, future socio-esthéticienne-Diplômée du Lycée en 2019

Je m’appelle Loreena, j’ai obtenu mon Bac Services à la Personne et aux Territoires en 2019.

Je suis ensuite partie en Cap Esthétique en 1 an (il me restait que les matières professionnelles à passer car le Bac est supérieur au Cap).

Je suis maintenant esthéticienne pour ensuite pouvoir passer la formation de socio-esthétique qui est une formation sur 10 mois.

Mon projet est de partir ensuite dans les EHPADs pour apporter du bien être aux personnes âgées ainsi qu’à domicile pour les personnes qui sont chez elles mais qui ne sont pas forcément autonomes.

Clarisse, Conseillère ESF-Diplômée du lycée en 2017

Je suis Clarisse, j’ai 21 ans et je suis Conseillère en économie sociale familiale.

Suite à une réorientation scolaire, je suis rentrée en classe de premier Bac pro SAPAT au lycée Saint-Martin. Grâce aux diverses et nombreuses expériences professionnelles et personnelles que le lycée m’a permis d’avoir (stage à l’étranger, théâtre avec des personnes en situation de handicap, journée d’animation auprès d’enfants…), je suis parvenue à me créer un tout autre parcours que celui initialement prévu.

J’ai pu découvrir le monde du social et du médico-social, ce qui m’a poussé à vouloir devenir travailleuse sociale. Après avoir obtenu mon bac, j’ai décidé d’intégrer le BTS ESF au lycée Jeanne d’Arc de Rennes, puis le DECESF que j’ai obtenu cette année.

Actuellement, je suis sur un poste d’éducatrice et je travaille au sein d’une MECS du territoire auprès d’enfants ne pouvant pas vivre dans leur foyer familial. Je les accompagne au quotidien dans leur scolarité, vie relationnelle et familiale et je suis en lien avec les familles afin de travailler ensemble sur un retour possible de leurs enfants auprès d’eux.

Enfin, cette année j’ai pour projet de partir à l’étranger faire un service civique pour améliorer mon anglais et pourquoi pas intégrer par la suite un Master me permettant plus tard de travailler dans des associations humanitaires en tant que salariée.

Le BAC Pro SAPAT et l’équipe enseignante du Lycée m’ont permis d’avoir toutes les bases nécessaires pour rentrer en BTS. Grâce à cela j’ai pu prouver à beaucoup de mes professeurs de BTS que les personnes diplômées de ce BAC sont tout à fait légitimes à intégrer un BTS ESF.

Blandine, Moniteur-Educateur-Diplômée du lycée en 2009

C’est en septembre 2009, que j’ai intégré le Lycée Saint-Martin afin d’y étudier et de passer mon BAC (services en milieu rural).

Après 2 années de BEP carrières sanitaires et sociales et voulant travailler auprès de personnes handicapées, il me semblait important de passer un diplôme me permettant d’être dans le concret de mon futur travail.

Durant ces deux années d’études, j’ai été encadrée par une équipe pédagogique professionnelle, bienveillante et à l’écoute.

Non seulement j’y ai appris des connaissances culturelles, professionnelles mais j’ai aussi appris à grandir et devenir une adulte.

Je me suis rendu compte en intégrant le Diplôme d’Etat de Moniteur Educateur, que j’avais acquis des basses fondamentales de mon travail au cours de mon baccalauréat.

Je ne garde de mes années d’études au Lycée Saint Martin que des bons souvenirs.

Aujourd’hui et depuis maintenant 9 ans, je suis diplômée de mon Bac et ai intégré une école pour passer mon DEME (diplôme d’état de moniteur éducateur).

Depuis maintenant 7 ans, je travaille en Institut Médico Éducatif et je me rappelle encore de mes années au lycée Saint Martin comme si c’était hier.

14. Géraldine, future conductrice de car

Bonjour je m’appelle Géraldine, j’ai 21 ans. Je suis arrivée au lycée St Martin en 2015, j’ai fait une seconde Bac Pro SAPAT, puis je suis allée en Cap SAPVER.

J’ai obtenu mon CAP en juin 2018. Après le lycée j’ai travaillé en vente puis dans le service à la personne. Actuellement je passe une formation pour devenir conductrice de bus